Bisou Transitionnel

La première rentrée des classes en petite section de maternelle a été absolument abominable pour mon fils, et pour le coup, pour nous aussi.
Il a commencé à pleurer déjà quelques jours avant la rentrée, lorsque nous lui avons expliqué que qui allait se passer, et ce que ça impliquait.
Le jour J a été horrible. Larmes, cris de désespoirs… qui ont continués dans l’après-midi, puis la soirée, puis la nuit, puis le lendemain matin…
Les jours suivants, il nous a supplié de ne plus l’envoyer à l’école, puis a décrété qu’il n’irait pas…
Evidemment, nous n’avons pas cédé, et les larmes n’ont pas cessé, jour et nuit, jusqu’à se faire vomir… A la maison, comme à l’école…

Désarmés, nous nous sommes creusés la tête pour trouver une solution et pour l’aider à passer ce cap… Et c’est là que j’ai pensé au « bisou transitionnel » !

wp_20160907_07_25_01_pro

Lire la suite

Des feutres qui sentent bon…

Personnellement, je n’aime pas beaucoup les feutres. C’est peu nuancé, trop criard, le résultat n’est pas joli à mon goût… Pour changer un peu des craies grasses et des crayons de couleurs (qui ont peu de succès pour le moment), j’ai proposé à mon fils une boite de feutres à mines épaisses (adaptées aux premiers dessins) qui pour le coup, sentent bon les fruits (Stabilo Trio Frutti)… C’est d’ailleurs là tout l’intérêt. Certes, il adore les feutres, comme beaucoup d’enfants, et s’il les utilise volontiers pour gribouiller (il n’en est pas encore au stade du « dessin »), il apprécie particulièrement le petit « plus » des odeurs.
Il joue à associer couleurs des feutres et odeurs des fruits, s’étonne que le rose soit au melon et pas à la framboise et me demande ce que sont la réglisse et la cannelle…

Lire la suite

Jardiner, même tout petit

Le jardinage est LE patouillage utile… On ne peut plus naturel que la terre, en en plus des différentes textures qu’on peut rencontrer, s’y mêlent des odeurs…
Une activité « jardinage » peut être proposée à des enfants de tous âges, le tout, comme toujours, est de penser à adapter attentes et demandes à leurs capacités et intérêts.
Remplir des pots de terreau demande concentration et à travers la manipulation de la pelle, permet de travailler la motricité fine, d’acquérir des gestes sûrs et précis.
Semer des graines ou rempoter une plante demande de la délicatesse et de la patience…
Et parce que cela sort de l’ordinaire et du quotidien (en tout cas pour moi qui n’ai qu’un petit balcon), les enfants sont toujours prêts à aider et à participer…

Lire la suite