Bouteille Sensorielle de Printemps

J’ai pas pu m’empêcher… Les loulous sont vraiment trop grands maintenant pour trouver de l’intérêt à manipuler les bouteilles sensorielles, mais ça me démangeait !
Du coup, j’ai quand même réalisé une version « magnétique » et avec des graines qui a beaucoup plus d’attrait que les bouteilles « classiques » ! Trombones et punaises sont attirés par l’aimant comme par magie et se déplacent dans la bouteille !

Lire la suite

Herbe Fourchette

Ah le printemps, saison des amours, de l’herbe fraîche qui pousse en grosses touffes fluo, des bourgeons qui explosent, du rose, du blanc, du jaune… Un festival de douceur et de tendresse…
Et au milieu de tout ça, Pâques, qui arrive bientôt, accompagné de son petit Lapin (d’origine Allemande d’ailleurs, et plus précisément d’une légende dans laquelle une femme pauvre, ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, décora des œufs qu’elle cacha dans le jardin. Les enfants, apercevant un lapin, crurent que celui-ci avait pondu les œufs.)

Bref, tout ça pour présenter l’activité du jour, un découpage / collage, suivi d’un peu de peinture à la bouteille et à la fourchette ! Une réussite !
Les enfants au boulot ont adoré… Je n’ai malheureusement pas pris de photos autres que celles de mon prototype…

Lire la suite

Rouleaux de Maïs

C’est l’automne, et la période idéale pour remplir un panier plein de choses extraordinaires, à utiliser ensuite dans les bricolages et les activités divers.
En plus des classiques pommes de pins, plumes, bâtons et cailloux… Pourquoi ne pas cueillir discrètement quelques épis de maïs … et les transformer en d’originaux rouleaux pour peindre ?!
Nous avons la chance d’avoir des champs juste à côté de chez nous… Alors nous en avons profité ! … Mon grand a beaucoup apprécié la manipulation des épis de maïs, qu’il a fini par empiler pour « faire des châteaux ! »

wp_20160912_16_42_06_pro

Lire la suite

Bisou Transitionnel

La première rentrée des classes en petite section de maternelle a été absolument abominable pour mon fils, et pour le coup, pour nous aussi.
Il a commencé à pleurer déjà quelques jours avant la rentrée, lorsque nous lui avons expliqué que qui allait se passer, et ce que ça impliquait.
Le jour J a été horrible. Larmes, cris de désespoirs… qui ont continués dans l’après-midi, puis la soirée, puis la nuit, puis le lendemain matin…
Les jours suivants, il nous a supplié de ne plus l’envoyer à l’école, puis a décrété qu’il n’irait pas…
Evidemment, nous n’avons pas cédé, et les larmes n’ont pas cessé, jour et nuit, jusqu’à se faire vomir… A la maison, comme à l’école…

Désarmés, nous nous sommes creusés la tête pour trouver une solution et pour l’aider à passer ce cap… Et c’est là que j’ai pensé au « bisou transitionnel » !

wp_20160907_07_25_01_pro

Lire la suite